Augmentation des fesses en Tunisie


Définition

D’après les nouveaux critères subjectifs de beauté, le fessier est la partie du corps qui représente la féminité, aussi bien que la poitrine. L’augmentation des fesses est un phénomène à la mode, paru en Amérique Latine puis explosé dans le monde entier pour mettre fin aux normes de beauté des mannequins anorexiques et sans formes. L’augmentation des fesses en Tunisie est une technique de remodelage qui se fait en cas de fesses plates, pas suffisamment rebondies et galbées, ou bien tombantes et manquent de forme et de fermeté. Cette pratique se fait par moyen de 2 techniques différentes : L’implant de prothèse de fesse et le lipofilling.

augmentation_fesses

Les procédures d’augmentation du volume fessier

Augmentation des fesses par pose d’implant

Cette technique d’agrandissement des fesses a pour but l’augmentation des volumes fessiers par prothèses fessiers pour avoir des fesses plus volumineuses. Les prothèses sont insérées dans les muscles grands fessiers dans la partie supérieure des fesses. Cette méthode garantit un résultat naturel et visible immédiatement.

fesses

Augmentation des fesses par Lipofilling

Le lipofilling des fesses est une pratique qui présente 2 interventions à la fois :

  • Liposuccion: Pour extraire la graisse indésirable d’une autre partie du corps (ventre, abdomen, hanches…) du patient même. La graisse extraite à l’aide de fines canules métalliques. Ces canules sont introduites à travers de micro-incisions (les futures cicatrices), faites discrètement dans les plis naturels de la peau.
  • Lipofilling : Réinjecter la graisse au niveau des fesses, après l’avoir nettoyer par centrifugation. Cette technique permet de bien cerner les zones à corriger. C’est la plus utilisée actuellement, puisque c’est une auto-greffe, l’organisme ne risque pas d’allergies ou le rejet du corps étranger (implant).

Quelles sont les suites opératoires ?

  • Une sensation de tension à cause des incisions pendant les 72 heures qui suivent.
  • D’éventuelles douleurs peuvent surgir et traitées par des antalgiques et des paracétamols.
  • Des œdèmes (gonflement) et des ecchymoses (bleus) apparaissent mais disparaissent naturellement.
  • Le premier pansement est changé après 24h.
  • Le patient doit porter un panty spécial pendant un mois.

Hospitalisation :

24 heures en moyenne.

Conseils pratiques :

  • La position « assise » doit se pratiquer avec délicatesse la première semaine.
  • Un congé du travail serait nécessaire pendant une semaine.
  • L’arrêt/la diminution du tabac est fortement recommandé pour favoriser et accélérer la cicatrisation.

Devis Gratuit