Réduction mammaire en Tunisie


Le sein est principalement composé de deux parties majeures : La glande mammaire enveloppée par le tissu conjonctif, le tout couvert par un tissu graisseux qui présente jusqu’à 90% du sein. La taille normale du sein est en moyenne de 300 cm3 et pèse en moyenne 350 g.

L’hypertrophie mammaire c’est à partir d’un volume qui avoisine les 600 cm3. L’augmentation du poids du sein, provoque la « ptôse », un relâchement cutané, la patiente se retrouve donc avec des seins tombants, fripés et vidés.

reduction_seins

La ptôse mammaire provoque un inconfort esthétique, une gêne qui se manifeste au fils du temps et durant les activités quotidiennes (habits, sport, plage…). Mise à part l’aspect inesthétique, la ptôse cause des douleurs dorsales, des douleurs de la nuque, et modifie la tenue de la posture générale.

L’intervention de réduction mammaire permet de remodeler les seins en éliminant le surplus graisseux et cutané qui peut s’élever jusqu’à 1kg. L’aréole et le mamelon sont soulevés à une hauteur convenable et en harmonie avec le nouvel positionnement des seins, tout en gardant leur sensibilité et leurs fonctions naturelles.

Procédure

Le chirurgien suit le tracé des dessins préopératoires préalablement effectués sur la patiente réveillée et debout, avant de passer au bloc opératoire. L’intervention dure en moyenne 2h et nécessite une anesthésie générale.

Le plasticien incise en premier lieu autour de l’aréole, puis verticalement, de l’aréole jusqu’au sillon sous-mammaire. Une ablation du tissu glandulaire et cutané est effectuée. Ensuite, le chirurgien place convenablement le mamelon et l’aréole. Les sutures sont faites par des fils très fins pour réduire au maximum la visibilité des cicatrices.

Ces fils seront retirés durant les deux semaines qui suivent l’opération.

Quelles sont les suites opératoires

  • Des douleurs peu considérables traitées par des antalgiques prescris par le chirurgien.
  • Des petits tuyaux sous-cutané sont posé pour servir de système de drainage des secrétions, pendant les 3 premiers jours.
  • Un soutien-gorge de maintien spécial est porté, jour et nuit pendant un mois.
  • Des œdèmes et des ecchymoses qui s’estompent naturellement.

Hospitalisation

36 heures

Conseils pratiques

  • A éviter tous efforts intenses et activités sportives les premières semaines.
  • Pour améliorer l’aspect des futures cicatrices, un massage avec une crème hydratante est conseillé.
  • L’arrêt du tabac 1 mois avant et 1 mois après aide à améliorer le processus de la cicatrisation.
  • Ne pas s’inquiéter de l’aspect rougeâtre des cicatrices, elles blanchissent au bout de 6 mois et s’estompent avec le temps.

Obtenir un devis